https://www.asz.cz/o-asz/about-us/

Personne de contact :

Daniel Pitek

agriculteur privé

Labo vivant 1 : République tchèque

La ferme biologique de Daniel Pitek

Géré par : Daniel Pitek - agriculteur privé

Général l'information
La ferme est située dans la partie nord-ouest de la Bohême, au sein d'une chaîne de montagnes volcaniques, caractérisée par ses pics uniques en forme de cône. Tout au long de son histoire, cette zone spécifique a démontré qu'elle convenait aux pâturages, aux vergers et aux petits champs. La ferme englobe un complexe vaste et complexe composé de divers segments agroforestiers.

L'évolution du paysage est étroitement liée à des événements historiques. Avant le conflit mondial, les agriculteurs allemands cultivaient la terre dans cette région frontalière, s'occupant du bétail et cultivant des fruits. Après la guerre mondiale et la montée du communisme, les pâturages luxuriants et les vergers florissants ont été transformés en terres agricoles fertiles, où les pratiques agricoles intensives ont pris racine. Cependant, l'évolution des circonstances a rendu l'agriculture conventionnelle moins viable, ce qui a entraîné l'apparition de champs en jachère.
Lorsque M. Pitek a commencé à acquérir les premières parcelles de terrain, il a rencontré des champs négligés dans un état de succession naturelle. Certains éléments, comme les arbres solitaires dans les pâturages, ont été délibérément conservés. Pour maintenir l'équilibre écologique, des étangs ont été introduits, servant de réservoirs d'eau dans le paysage. Au milieu des arbres, le bétail broute maintenant paisiblement, tandis que l'herbe est régulièrement entretenue par la fauche.

Approche générale de l'agriculture
Ferme biologique

Objectifs
L'exploitation familiale vise à créer un système agricole autonome qui profite à l'environnement, aux consommateurs et à la communauté locale en donnant la priorité à la durabilité écologique. La synergie entre la biodiversité et les objectifs commerciaux est un modèle pour les autres exploitations qui cherchent à adopter des pratiques durables au-delà des considérations purement économiques.

Défis
Maintien de la biodiversité :

  • Garantir une gamme diversifiée d'espèces végétales et d'habitats.
  • Gérer les menaces posées par les espèces envahissantes, les maladies et les ravageurs.
  • Équilibrer les besoins des différentes espèces végétales et animales.

Viabilité économique :

  • Optimiser les coûts tout en investissant dans la conservation de la biodiversité.
  • Établir la marque de l'exploitation biologique familiale
  • Renforcer les activités de marketing.
 

Objectifs de la recherche
L'une des principales difficultés rencontrées par les agriculteurs est la lourdeur du processus administratif, qui leur fait perdre un temps précieux et une énergie qu'ils pourraient consacrer à des travaux agricoles productifs. La procédure de demande d'aide financière n'est pas claire et l'aide fournie par la région locale est insuffisante.

Il est paradoxal de constater que même les grandes exploitations conventionnelles, qui n'accordent pas forcément la priorité aux préoccupations environnementales, ont plus facilement accès aux dons. Les petits agriculteurs familiaux de la République tchèque sont donc désavantagés, car ils ne bénéficient pas d'un soutien substantiel, en partie parce que le système politique n'est pas motivé pour donner la priorité à leurs besoins.
Les agriculteurs familiaux de la République tchèque sont également confrontés au problème de la surpopulation du gibier, qui menace leurs cultures et ronge leurs arbres. Cela complique encore leur situation et s'ajoute aux difficultés liées aux procédures administratives et au manque de soutien.
Il semble qu'il soit difficile de trouver un consensus entre les agriculteurs et les décideurs politiques, et qu'il soit difficile d'identifier et d'élaborer une solution favorable à la communauté agricole. L'objectif est de combler le fossé entre les deux parties en comprenant les besoins et les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs et en explorant les initiatives innovantes que les décideurs politiques peuvent mettre en œuvre pour traiter ces questions de manière efficace. La recherche vise à faciliter un environnement agricole plus favorable et plus durable en République tchèque en encourageant la collaboration et la compréhension.

Conception du système agroforestier
Le système agricole comprend des parcelles de vergers avec diverses espèces d'arbres, chacune d'entre elles ayant un âge différent.

Les agriculteurs acquièrent régulièrement de nouveaux champs et établissent de nouveaux vergers, ce qui témoigne d'un effort proactif pour avoir un impact positif sur l'environnement. Les pâturages sont soigneusement sélectionnés et intègrent plusieurs espèces d'arbres spécifiques, notamment Fraxinus spp. (frêne), Grus spp. (grue), Betula spp. (bouleau), Acer spp. (érable), Alnus spp. (aulne), Prunus avium (cerisier d'Amérique) et Malus spp. Ces pâturages méticuleusement conçus sont soumis au pâturage continu des moutons et sont ensuite transformés en pâturages pour les vaches. Cette approche holistique soutient le bétail et favorise l'équilibre écologique et la durabilité du paysage environnant.

Contrôle
Les principaux objectifs de notre recherche sont les suivants :

Suivre le développement d'une nouvelle marque de produits biologiques : Notre objectif est d'observer et de documenter les progrès et la croissance de la nouvelle marque de produits biologiques, depuis son introduction sur le marché jusqu'à son établissement et sa reconnaissance par les consommateurs.

  • Évaluer le succès de la nouvelle marque sur le marché : Nous avons l'intention d'évaluer le succès et les performances globales de la nouvelle marque de produits biologiques en termes de part de marché, de fidélisation de la clientèle et de viabilité financière. Nous pouvons déterminer l'impact et la durabilité de la marque sur le marché des produits biologiques en analysant les mesures et les indicateurs clés.
  • Identifier les obstacles auxquels les agriculteurs sont confrontés au cours du processus de commercialisation : Notre recherche vise également à identifier et à comprendre les défis et les obstacles rencontrés par les agriculteurs impliqués dans le processus de commercialisation des produits biologiques. Il s'agira notamment d'étudier la logistique de la chaîne d'approvisionnement, les problèmes de distribution, les conditions réglementaires et la concurrence, entre autres, que les agriculteurs rencontrent lorsqu'ils mettent leurs produits sur le marché.
  • Identifier les lacunes de l'entreprise et élaborer de nouvelles stratégies de marketing : Sur la base des résultats de nos recherches, nous visons à identifier les lacunes ou les points à améliorer dans le modèle d'entreprise, l'approche marketing ou l'offre de produits. Ces informations serviront de base à l'élaboration et à la mise en œuvre de nouvelles stratégies de marketing susceptibles d'améliorer les performances de la marque et de relever les défis auxquels sont confrontés les agriculteurs.

Nous nous sommes fixé un délai d'un an pour recueillir les premiers résultats et les premières conclusions de nos recherches. Cela nous permettra de recueillir des données et de formuler des conclusions préliminaires concernant le développement et le succès de la marque et les obstacles auxquels les agriculteurs sont confrontés au cours du processus de commercialisation. En poursuivant ces objectifs, nous espérons apporter une contribution précieuse à l'industrie des produits biologiques, favoriser la croissance et le succès de la nouvelle marque et fournir des recommandations pour surmonter les obstacles auxquels les agriculteurs sont confrontés dans le processus de commercialisation en République tchèque.

République tchèque

600 ha

Silvoarable, vergers

Arbres fruitiers ; bétail (viande, produits laitiers) ; foin ; fumier

22 ans

Distance inter-rang/inter-rang : Les arbres sur les pâturages sont répartis de manière aléatoire. La plupart d'entre eux proviennent d'une régénération naturelle ou sont les vestiges d'agriculteurs allemands.

Dans les vergers, les arbres sont plantés selon deux types de dimensions, soit 4x6, soit 9x9.

Nombre d'arbres : 50

Prunes ; Poires ; Pommes ; Abricots

Bétail : Oui (700 moutons - exportation vers un abattoir en Autriche ; 200 vaches - charolaises, limousines - exportation vers un abattoir en Slovénie et en Allemagne)

sols de cambisols prédominants

fr_FRFrench